Demande de bourse et de logement pour 2011-2012 : c’est maintenant !

Les élèves de terminales et étudiants souhaitant poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur en 2011-2012 doivent demander leur bourse et/ou leur logement en résidence universitaire dès maintenant.
Pour cela, une seule démarche : il faut constituer un Dossier Social Etudiant (DSE) sur le site internet du CROUS de Paris www.crous-paris.fr avant le 30 avril 2011. La demande doit être renouvelée tous les ans et effectuée pendant la période réglementaire, avant même d’avoir choisi une future orientation ou obtenu les résultats du baccalauréat et des examens de fin d’année. Un simulateur de bourse est disponible sur le site du CROUS de Paris pour évaluer le montant auquel l’étudiant peut prétendre.

Pour toute question,
contacter le service du Dossier Social Étudiant :
Tél : 01 40 51 36 12
Accueil au 1er étage du CROUS de Paris
39 avenue Georges-Bernanos 75005 Paris
RER B Port Royal ; Bus 38, 83, 91
du lundi au jeudi de 9h à 12h

www.crous-paris.fr, rubrique «Financer vos études»

Live @ Mains d’oeuvres

Carte blanche Radio Campus Paris samedi 5 mars à Mains d’œuvres
Concert nouveaux talents hip hop / jazz / electro
Samedi 5 mars Radio Campus Paris prend les commandes de la programmation musicale de Mains d’Oeuvres : des jeunes pousses prometteuses aux nouveaux talents déjà confirmés, un éventail de groupes qui font fi des étiquettes.
On retrouve le rap jazzy de Milk Coffee & Sugar en version acoustique et dans leur sillon la révélation hip-hop electro Fowatile, le duo « glitch-hop vandal » Turnsteak (remarqués aux Bars en Trans 2010) et la cuisine trip-hop jazz de WhitElephants (tremplin Île-de-France aux Solidays 2010). Pour clôturer la soirée, les dj producteurs Soulist & Freeworker, animateurs sur Radio Campus Paris, seront aux manettes d’un mix à la sauce « What the Funk ».
Trois des groupes présents viennent justement d’être sélectionnés pour la prochaine édition du Printemps de Bourges :Milk Coffee & Sugar, Turnsteak et Fowatile.
Le concert sera précédé par l’émission Saint-Ouen Tout Nu, en direct et en public de Mains d’Oeuvres de 19h à 20h.
CARTE BLANCHE RADIO CAMPUS PARIS A MAINS D’OEUVRES
Milk Coffee & Sugar, Turnsteak, Fowatile, WhitElephants, Soulist & Freeworker (djset)
10 € en prévente (hors frais de commission) – 13€ sur place
Samedi 5 mars 2011 de 19h à 02h

MAINS D’OEUVRES
1, rue Charles Garnier, 93 400 Saint-Ouen
Métro Porte de Clignancourt (4), Garibaldi (13)

Master Class avec le cinéaste Amos Gitaï

Après avoir engagé des études d’architecture, Amos Gitaï commence sa carrière cinématographique en 1973. En près de quarante ans, il a réalisé 17 longs métrages de fiction, 23 longs métrages documentaires et de nombreux courts métrages.
Au terme d’une projection d’extraits de certains des films d’Amos Gitaï (40 minutes), Ivry Braun, étudiant en première année de Master Cinéma et audiovisuel, fera part de son travail d’assistant réalisateur sur Rose à crédit (15 minutes), le dernier long métrage d’Amos Gitaï. Le journaliste et historien du cinéma, Ariel Schweitzer, présentera ensuite l’oeuvre du cinéaste (20 à 30 minutes). Puis, en tant que modérateur, Ivry Braun donnera la parole aux étudiants qui ont préparé cette rencontre et à tous ceux qui souhaiteront dialoguer avec Amos Gitaï (environ 1 heure).

LUNDI 07 FÉVRIER
18H00 – 20H30
AMPHITHÉÂTRE / REZ-DE-CHAUSSÉE
ENTRÉE LIBRE

Université de Paris I Panthéon-Sorbonne
Centre Saint Charles
47-53, rue des Bergers
75015 Paris
Accès : RER Javel
Métro Charles Michels ou Lourmel
Contact : ivry.braun@cinesisfilms.fr
Site : http://www.amosgitai.com

Nos yeux grands ouverts

Artistes, cinéastes, vous avez moins de 30 ans et êtes amateurs du court-métrage et/ou du film d’art ? Participez au concours Nos Yeux Grands Ouverts, festival de films d’art. Les 10 meilleurs films sélectionnés feront l’objet d’une soirée au CENTQUATRE au cours de laquelle un jury composé de professionnels récompensera les 3 meilleurs. A gagner, des diffusions de votre film ou de vos autres créations sur une chaîne de télévision et sur une Web TV. Thème de cette 3ème édition : Le mouvement.
Envoyez-nous votre candidature avant le 15 février, votre film avant le 1er mars, et rendez-vous au CENTQUATRE le 31 mars 2011 pour le festival !
Plus d’infos sur www.nosyeuxgrandsouverts.fr

Do you speak Latin Grec ?

Oye Oye ! Que les fans de Latin grec se réjouissent. A Paris, se tient le 7ème Festival Européen Latin Grec du 17 au 19 mars à la Sorbonne et au Théâtre Déjazet. Sous le patronage de Jacqueline de Romilly, de François Mitterrand, Bertrand Delanoë et autres bienfaiteurs des langues morte. De l’ouverture avec  l’antique parade aux arènes de Lutèce (13 mars)au final des danseurs Grecs de Paris, le programme est chargé .
Inscriptions et renseignements : www.festival-latin-grec.eu 06 24 58 78 64
adresse mail : latin.grec@orange.fr

Etudiants de Paris : le Conseil

Etudiants de Paris – Le Conseil est une instance de démocratie participative consacrée aux étudiants et mise en place par la Ville de Paris. Chaque année, de novembre à juin, les étudiants parisiens donnent leurs avis et font des propositions concrètes sur un sujet qui les concerne particulièrement.

Le Conseil réunit 25 membres de droit : élus étudiants et représentants des associations et organisations étudiantes.

En 2010, les étudiants ont planché sur la question épineuse de l’insertion professionnelle. Trente-trois propositions pour trouver des solutions ont été émises à l’occasion. L’affaire est suivie. Et pour 2011, l’enjeu semble être le bonheur étudiant brut avec trois clés : logement-restauration-santé.

Prochaine séance : le 1er février au restaurant universitaire Bullier.

Plus d’infos

Soumettez vos propositions

La BOUM’BA SOUK !!!!

Le SOUKMACHINES ne meurt jamais, et te souhaite la bonne année !!!
Malgré les galères conjoncturelles, il est bien connu que ce qui ne tue pas rend plus fort, alors pour célébrer de la meilleure des façons le début de cette nouvelle décennie, le Souk t’invite à sa BOUM ce vendredi 21 Janvier… Dans un lieu d’exception et..très Royal(e) situé en plein Paris entre la Concorde et la Madeleine…!!!

Ballons, bonbons à gogo, Ace of Base, slow et premières binouzes (et autre bien sur !!) seront là pour t’accompagner sur 3 niveaux. 1/4 d’heure américain, boules à facettes, slows langoureux ou rock’n’roll d’antan sur les platines de nos Dj, tout sera fait pour te faire passer la meilleure boum de 2011.

Alors c’est parti, viens habillé comme quand t’avais 12 ans et laisse toi aller sur le boumfloor.

Et si t’as un iPod (ou MP3)…, amène le avec tes meilleurs sons de tes meilleures boums!! Il y aura un endroit où te brancher pour faire boumer le dancefloor !

La Boum’ba Souk, 12 rue Royale, Paris 1

Vendredi 21 de 19h a 1h30 (arrivez tot!)

Entrée : 5 euros

Salles de shoot ?

Les « salles de shoot », ou les plus politiquement corrects « centres d’injection supervisés (CIS) » soulèvent la polémique. Huit pays proposent ces salles d’accueil pour toxicomanes en Allemagne, Australie, Canada, Espagne, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas et Suisse.

En France, le débat fait rage. En septembre 2010, le Conseil de Paris se prononce pour une expérimentation, en dépit de l’opposition du gouvernement. Cette décision a été prise d’après le rapport de mission de l’association Élus, Santé Publique & Territoires.

Courant août, Matignon rejetait la proposition d’ouverture de ces « salles de shoot » par la ministre de la santé, Roselyne Bachelot. Finalement, une mission d’information parlementaire a été créée début octobre pour réfléchir à cette politique de réduction de risques chez les usagers de drogues.

Ces centres ont des bénéfices sanitaires, sociaux et psychologiques avérés dans différents pays d’Europe, selon le Dr William Lowenstein, directeur de la Clinique de Montevideo, sur LMDE.TV.

Il s’agit d’offrir un endroit de sécurité sanitaire et de resocialisation pour les toxicomanes marginalisés. Plutôt que de s’injecter des drogues dans des lieux publics, des squats, des halls d’immeuble ou dans la rue, ces centres permettent de réduite les risques de contamination du VIH ou des hépatites. L’ état de santé des drogués est suivi, et les overdoses limités.

Le Dr William Lowenstein, spécialiste des addictions, rappelle la responsabilité du politique dans l’histoire des addictions. Pour lui, « santé publique et sécurité publique ne sont pas opposées ».

Pour les populations à risques comme les étudiants, il souligne les deux voix d’addictions principales : le dopage pour les examens et le risque festif (overdoses, mélanges, apéro géant, bingedrinking…).

Interview de la LMDE TV de William Lowenstein, médecin en chef de la clinique Montevideo

Crédits photo : Salle de shoot à Canvouver, septembre 2009 (Andy Clark/Reuters)

Télé Étudiante Parisienne

Get in touch with us!