Le jury professionnel du la 17ème édition

Le FNCME a l’immense plaisir de vous présenter les jurés professionnels de la 17ème édition !! Ils seront présents lors de la soirée de clôture le 6 avril au Cinéma Chaplin St Lambert :

 Margaux Juvenale : Productrice

Diplômée de Sciences Po Paris et du département production de La fémis, Margaux Juvénal a produit, entre autres, Fils du Loup de Lola Quivoron (primé à Locarno), Une colline de Diana Munteanu (présenté à Entrevues Belfort), The bird and us de Félix Rehm (présenté à Dok Leipzig), Le voleur de Lisbonne de Léo Richard (sélectionné à FIDMarseille) et Des jeunes filles disparaissent de Clément Pinteaux (sélectionné à la Berlinale). Après l’école, elle a d’abord développé des courts-métrages auprès d’Elisabeth Perez (CHAZ Productions) avant de rejoindre Eric Névé chez INDIE PROD en 2017 pour développer et produire en cinéma et en audiovisuel, notamment l’adaptation en série du Royaume d’Emmanuel Carrère ainsi que les premiers longs-métrages d’Hania Ourabah et de Diana Munteanu. 

Pierre Alexandre Zucca : Compositeur 

Pierre-Alexandre Zucca, est le compositeur de ce Jury professionnel : formé forme à l’EICAR, il travaille pour de nombreuses chaines de TV comme Canal+. Il y devient assistant de programmation, pour des émissions comme le Petit journal ou le Tube. La chaine câblée reprend également ses compositions pour des jingles et des spots publicitaires. Actuellement attaché de presse chez AS communication, Il travail avec de nombreuses personnalités du paysage audio visuelle français. Il sort parallèlement son première EP « Blue & Kitch » (2014), sous le pseudonyme de Paz Off. Musique électro, remix, création originale ou classique, son style éclectique, lui permet de travailler avec un certain nombre d’artiste et de réalisateur de court métrage. Nous retiendrons le très touchant, Les Princes de la ville, primé au festival des Milles visages (2017), ou les compositions dynamiques, appuient un propos social et militant.

Emmanuelle Bourcy : Directrice de casting

Emmanuelle Bourcy est une directrice de casting reconnue. Elle travaille de manière intense avec les acteurs et leur offre de précieux conseils sur la manière d’aborder un casting pour le cinéma et la télévision en France. Après avoir étudié les Lettres Modernes à la Sorbonne et le cinéma à Jussieu, Emmanuelle Bourcy commence à travailler en 2004 en tant qu’assistante de la directrice de casting Gwendale Schmitz, avec laquelle elle a travaillé sur différentes séries d’Ego Productions. Elle devient directrice de casting en 2005 avec le long-métrage “Au Suivant” de Jeanne Biras et produit par Europacorp. Elle a enchaîné differents projets pour le théâtre, “La Vie Devant Soi” de Didier Long, pour le cinéma, “Happy Sex” de Jeanne Biras et de publicité, Axe, Kellog’s, MacDonald’s, Lays, Schwarskopf, Cetelem, entre beaucoup d’autres. Elle travaille également pour une série intitulée “Je Vous Ai Compris” de Frank Chiche. Entre 2010 et 2012 elle collabore étroitement avec l’agence de talents “DI” à Paris. Parallèlement à ses activités de directrice de casting, elle est à la tête du Bureau de Casting d’Acting International. 

Frédéric Sojcher : Réalisateur et Responsable pédagogique

Avec un long parcours d’expertise dans le monde du cinéma nous vous présentons Frédéric Sojcher, reconnu pour avoir été sélectionné à Cannes en 2004 avec « Cinéastes a tout prix » ainsi que pour sa forme particulière d’infiltrer la fiction dans ces œuvres plutôt documentaires, il est un réalisateur belge qui n’a pas seulement fait des films mais aussi des pièces de théâtre. Il est actuellement Directeur du Master professionnel en scénario, réalisation et production de l’Université de Paris I Panthéon – Sorbonne.Il a coordonné plusieurs ouvrages collectifs sur le cinéma européen et sur les rapports entre les enjeux artistiques et économiques du cinéma. Il a écrit plusieurs livres sur le cinéma belge, dont « La kermesse héroïque du cinéma belge », un ouvrage qui a remis en question quelques idées reçues, par exemple sur les activités cinématographiques d’Henri Storck, pendant la Seconde guerre mondiale. Il est aussi l’auteur d' »André Delvaux, le cinéma ou l’art des rencontres » (Le Seuil-Archimbaud, 2005). En 2010 son film « Hitler à Hollywood » a gagné le prix International de la critique au Karlovy Vary International Film Festival.

Camille Goujon : Réalisatrice (film d’animation)

Camille Goujon fait partie cette année du jury professionnel du FNCME. Elle est réalisatrice de films d’animation, est originaire de la région parisienne et a été diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Elle a également déjà reçu plusieurs bourses, notamment celle de la Villa Médicis Hors les murs à Los Angeles. Son travail permet à l’inanimé de prendre vie, Graines de pixel, en est un bon exemple, réalisé en 2017 ce court-métrage d’animation a été conçu à l’issu d’un stage d’initiations au film d’animation à l’école d’art de Champigny sur Marne. Des pixels se mettent en mouvement, des animaux apparaissent puis disparaissent et des dessins d’enfants créent une narration par le mouvement. Camille G. a donc mis en place plusieurs ateliers d’initiation à la réalisation des films d’animation, elle travaille avec différentes structures. En janvier 2018, elle a réalisé avec les enfants des classes de CM1/CM2 de l’école Choisy-le-Roi le film d’animation La Tortue Rouge, inspiré du film d’animation de Michael Dudok de Wit. De plus, 2014, elle a organisé un stage de film d’animation à la Maison d’arrêt de Fleury-Merogis en 2014. Son travail est également soutenu par le collectif de réalisateurs plasticiens, Barybal, proposant des ateliers autour du cinéma d’animation et formant un atelier d’animation stop-motion.

Programmation de la 17ème édition du FNCME

Bonjour à tous! La 17ème édition du FNCME se déroulera le 4,5 et 6 avril avec au programme :

Mercredi 4 : 
*La Chevauchée d’âmes heureuses de Madolia Dubois
*Albatros de Matthieu Liénart 
*Global Terroir de Théo Jollet
*Passing Tides de Roisin Brat
*En Apnée de Prince Ba
*Billy de Briac Picart-Hellec
*John de Jérémy Hoffman Karp
*Outremer de Hadrien Bonnet et Adrien Calle

-Jeudi 5 :
*Holy Chic de Alice Chemama
*Le jour où maman est devenue un monstre de Joséphine Hopkins
*Enzo de Séréna Porcher-Carli 
*Rambam Street de Anna Cohen Yanay
*La Brigade du Kiff de Lenny Guit et Harpo Guit
*Les ruches de Willy Orr
*Parfum Fraise de Alix Arrault, Samuel Klughertz, Martin Hurmane, Jules Rigolle

Le 6 avril se déroulera au Cinéma Chaplin Saint Lambert où les sept finalistes (choisi par vos soins les deux premières soirées) seront diffusés!

ON VOUS ATTENDS NOMBREUX POUR CE BEL ÉVÉNEMENT 
Venez soutenir vos films préférés et partager un moment cinéphile avec nos équipes! 

Programmation FNCME 16ème Edition

Bonjour à tous! La 16ème édition du FNCME se déroulera le 19,20 et 21 avril avec au programme :

- Mercredi 19 :
*L’épouvanté de Thibault Lafargue et Romain Lafargue
*Adolescence de Justine Abitbol
*L’histoire de l’enfant César de Alexandre Felipe Jeannin
*La Cour de Estelle Cos , Florian Gourdin , Antoine Engels , Pierre-Edouard Merien ,Olivier Royer et Julien Fradin.
*De Shit et d’air pur de Marine Gautier
*Sirocco de Romain Garcia Ruiz Gimenez, Avril Hug, Kevin Tarpinian, Laurent Madec et Thomas Lopez Massi
*Défense de filmer de Zak Kedzi
*Apollon de Loic Di MeatChel

-Jeudi 20 :
*A Lucky Day de Pierrick Roland
*Les Spectateurs de Greg Corraze, Mélanie Rossignol,Lucas Monjo et Agathe Ricart.
*Beyond the book de Jerome Battistellii, Judith Wahler, Maéna Paillet, Mathilde Cartigny, Robin Pelissier et Nicolas Evain.
*En Face de Jeanne Privat
*Entre chien et loup de Aman Fouladvand
*A Demi-mot de Tom Gallat
*Dorlis de Thomas Lordinot

Le 21 avril se déroulera au Cinéma Etoile Lilas où les sept finalistes (choisi par vos soins les deux premières soirées) seront diffusés!

ON VOUS ATTENDS NOMBREUX POUR CE BEL ÉVÉNEMENT ;)
Venez soutenir vos films préférés et partager un moment cinéphile avec nos équipes!

Jury professionnel // FNCME 16ème édition

Dans quelques jours, le Festival National du Court Métrage étudiant ouvrira ses portes pour sa seizième édition. C’est dans ce cadre que les jurys professionnels et étudiants nommeront et primeront les meilleurs courts métrages parmi les quinze qui ont été sélectionnés. Le public participera également à cette sélection en choisissant son grand favori les 19,20 et 21 avril. Le jury professionnel se composera de cinq personnalités venant d’horizons divers, chacun apportant ses clés de lecture pour la sélection du meilleur court-métrage.

On y retrouvera le producteur Marc-Benoît Créancier, qui a défrayé la chronique l’an dernier en obtenant la Caméra d’or grâce à Divines, un film de Houda Benyamina, . Son parcours débute en tant que danseur à l’Opéra de Paris. A la suite de cela, il obtient le concours d’entrée à la Fémis et dès sa sortie, se lance dans des productions de courts métrages. Sa présence sera donc précieuse pour déceler les talents de nos jeunes finalistes.
Eugénie Zvonkine est docteur en cinéma et chargée de cours à l’Université Paris 8. Elle a écrit sa thèse sur la dissonance dans l’oeuvre cinématographique de Kira Mouratova et s’est spécialisée dans le cinéma soviétique et post-soviétique. Il s’agit d’un domaine partagé entre l’approche culturelle occidentale et l’étude spécifiquement cinématographique, qu’elle s’attache à fusionner dans ses travaux. Une perspective intellectuelle qui sera indispensable lors de ce festival.

Bastien Ughetto se lance dès ses 18 ans dans le milieu du cinéma, en tant qu’acteur, réalisateur et scénariste tout en se formant à l’EICAR. Sa polyvalence lui permet de jouer un rôle important dans le collectif Les Parasites, qu’il crée avec des amis dans l’objectif de participer au développement du futur cinéma. Ses courts-métrages se révèlent à la fois poétiques et absurdes, portraits de la société actuelle. On a pu le découvrir à l’écran interpréter le fils Artole dans le film Dans la maison de François Ozon, ou encore Johann Leroy dans Jeunesse de Julien Samani. Figure montante du cinéma français, Bastien Ughetto apportera son expérience déjà considérable dans le choix des meilleurs courts- métrages de la sélection.
Antoine Fromental voit son parcours commencer sur les chapeaux de roue avec sa participation en 2012 au tournage de La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, en tant qu’assistant mise en scène. La comédie dramatique obtiendra la Palme d’or du festival de Cannes l’année suivante! Il est également scénariste, collaborateur artistique avec Studiocanal, filiale du Groupe Canal+ et a réalisé un documentaire intitulé Clichy Kids qui suit la vie d’un groupe de collégiens durant quatre ans, pour une expérience artistique et pédagogique inédite. Nous sommes ravis de sa participation à la nomination de nos meilleurs talents étudiants!
Enseignante à l’Atelier de Sèvres, docteur en Arts plastiques et en Art du Spectacle, Inès Jerray a obtenu sa thèse sur l’expérience cognitive et sensorielle dans l’oeuvre d’animation en 2013. Elle est également artiste plasticienne et a participé à de nombreuses expositions et diffusions liées à la recherche, puisant son inspiration dans l’environnement quotidien, ayant à la fois recours aux images, aux sons, et aux objets assemblés, fabriqués ou recyclés. Sa vision originale de l’oeuvre d’animation sera ainsi un véritable atout pour le jury pro!
Nous vous attendons donc nombreux lors de ces trois soirées du festival afin que vous aussi, puissiez participer à ce marathon cinématographique!

 

Thomas Huault, chargé de projet de l’Université Paris Sorbonne

Palmarès 2014 !

Et les vainqueurs de cette 13ème édition sont :

Grand prix du jury : « Monkey symphony » de Maxime Baudin, Mélanie Fumey, Julien Gauthier et Samuel Gonon

Mention spéciale du jury : « Louis » de Mathilde Parquet

Prix du jury étudiant : « Le Paradis du Pied de Porc » de Laura Weaver

Prix du public : « Sur les pointes de l’indifférence » de Charlotte Audureau

Bravo à vous et à tous les réalisateurs qui nous ont envoyé leurs films, sans vous le festival n’existerait pas ! Et bien sûr merci à tous les jurés et au public pour votre présence. A l’année prochaine !

Impression

Et la sélection finale de cette 13ème édition est…

Et bien ça y est, nous connaissons la sélection finale de cette 13ème édition du Festival National du Court Métrage Etudiant ! Et sans plus attendre, la voici….

- « Parades » de Claire Juge
– « Pin ups » de Romain de Saint-Blanquat
– « Sur les pointes de l’indifférence » de Charlotte Audureau
– « Louis » de Mathilde Parquet
– « Le Paradis du Pied de Porc » de Laura Weaver
– « On est corps vivant » de Elise Hug
– « Monkey symphony » de Maxime Baudin, Mélanie Fumey, Julien Gauthier et Samuel Gonon

RDV demain soir à 19h au centre Malesherbes pour découvrir ces courts métrages !Impression

Découvrez les jurés de cette 13ème édition !

Nos cinq jurés en quelques mots…

  • Nicolas Bary : producteur au sein de la société de production Les partenaires, Nicolas Bary a également réalisé Les enfants de Timpelbach et Au Bonheur des ogres, adapté du roman de Daniel Pennac, ainsi que des clips et des publicités.
  • Luc Dellisse : romancier et scénariste, Luc Dellisse est également professeur de scénario à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’Université libre de Bruxelles.
  • Sylvie Naudeix : responsable du département Films de la Quinzaine des réalisateurs.
  • Mickaël Robert-Gonçalves : distributeur chez Lowave, éditeur de DVD indépendant, Mickaël Robert-Gonçalves est également conférencier à la Cinémathèque française.
  • Céline Scemama : Maître de conférences en études cinématographiques à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UFR 04.

Impression

Programme complet 9 avril : soirée fiction & expérimental

SOIREE FICTION ET EXPERIMENTAL / 9 AVRIL

  • « Meet the myth » de Benjamin BARBELET, Jérôme CATAYÉE, Amandine CLAUDE et Thibault PISSOT / fiction / 05:10

    Meet The Myth, un show télévisé nous proposant de découvrir le quotidien des Mythes et Légendes questionne cette semaine Jack Mouse alias « La Petite Souris ».

  • « Le concours » de Samuel Lumbroso / fiction / 15:00

    La jeune histoire d’amour de deux musiciens est un soir ébranlée par une mauvaise rencontre…

  • « Pin ups » de Romain de Saint-Blanquat / fiction / 17:17

    Deux adolescents se retrouvent pour écouter des vinyles, se frôler puis se quitter. Lorsque les corps s’étreignent alors que brûle la pellicule d’un film super8, s’évanouissent, au son d’un morceau punk-rock, les dernières illusions qui planent sur la vie.

  • « Le Paradis du Pied de Porc » de Laura Weaver / fiction / 08:55

    Dans un futur antérieur, des personnages se croisent autour du Paradis du Pied de Porc, fast food franco-français spécialisé dans le pied de porc pané.

  • « La ville d’Assnan » de Jérôme Laniau / Expérimental / 13:00

    Marco raconte à la jeune impératrice son voyage à Assnan. C’est une ville riche, merveilleuse, ou tout est réparti de la manière juste.

  • « Sur les pointes de l’indifférence » de Charlotte Audureau / Expérimental / 20:00

    C’est un film qui danse la liberté. Les chorégraphies vivent dans des décors urbains originaux qui servent avec légèreté un discours poétique sur la tolérance, porté par un narrateur face caméra. Les danseurs virevoltent vers un avenir d’espoir.

  • « STAUB » de Léo Richard / Expérimental / 05:12

    Un homme marche dans la rue, insouciant. Il ne sait pas encore qu’il est un personnage. Très vite, les fantômes viennent à sa rencontre, mais il est déjà trop tard.

  • « Le moi second » de Loïc Blondeau / Expérimental / 12:30

    Un jeune homme, Maxime Leys, se questionne sur sa différence et sur la place que l’on prend ou que l’on nous donne.

Programme complet 8 avril : soirée animation & documentaire

SOIRÉE ANIMATION ET DOCUMENTAIRE / 8 AVRIL

  • « L’oiseau rare » de Leslie Pandelakis / animation / 04:29

    Augustin est un homme un peu enveloppé, au regard mélancolique. Il passe ses journées monotones à son bureau, puis rentre dans sa petite maison de banlieue, à s’occuper comme il peut, seul. Une nuit il fait un rêve étrange, où il voit un oiseau extraordinaire.

  • « Le fils prodigue » de Atam Rasho / animation / 07:40

    Un père a deux fils, le cadet demande sa part d’héritage et s’en va découvrir le monde. Des années plus tard, il revient dans un état misérable.

  • « Louis » de Mathilde Parquet / animation / 07:29

    Laura et Mathilde, deux amies de longue date, se promènent près de la mer et découvrent sur leur chemin un terrier étrange. Leur curiosité va les mener dans une aventure onirique. Mais tout rêve ne tient qu’a un fil et peut se transformer en cauchemar.

  • « Monkey symphony » de Maxime Baudin, Mélanie Fumey, Julien Gauthier et Samuel Gonon / animation / 06:00

    deux petits chimpanzés pianistes séparés dans leur enfance, vont se retrouver lors d’une répétition.

  • « Un conte » de Guillaume Arantes / animation / 02:24

    Un conte…

  • « Là où on lui dit d’aller » de Emma Marion / documentaire / 16:46

    Une jeune femme suit le quotidien mystérieux de son grand-père. L’homme sourcier, géobiologue, magnétiseur partage avec elle un monde où les énergies passent des mains au corps qu’il soigne, où des portes invisibles s’ouvrent dans la nature.

  • « On est corps vivant » de Elise Hug / documentaire / 16:10

    Solène est modèle vivant, elle pose nue pour des cours de dessins. C’est sa voix qui nous guide dans la découverte de cette activité et qui nous permet de comprendre comment le modèle, sans toucher un crayon, participe à la création artistique.

  • « Parades » de Claire Juge / documentaire / 14:40

    Il fait nuit. Deux hommes travaillent dans les rues d’un centre-ville. Leurs gestes se répètent à l’infini. Quand on prend la peine de les regarder, on y voit de la vie, des mains, des pieds qui volent, des hommes en mouvement.

  • « Le myrte dans la vallée » de Gretel Marin Palacio / documentaire / 13:25

    À côté de la Tour Eiffel, il y a une petite boutique de tapis volants d’Iran . Une femme de tapis les répare et les soigne. On raconte que les gens viennent la voir pour se rétablir d’un malheur ou pour oublier.

Télé Étudiante Parisienne

Get in touch with us!